Delphine CALCATTERA

CONCESSIONNAIRE

Concession de l’Ille-et-Vilaine (dép. 35)

Pouvez-vous nous présenter rapidement votre parcours professionnel ?

Bien sûr ! J’ai 52 ans et je vis en Ile-de-France. Autodidacte, j’ai repris mes études sur le tard (BTS à 33 ans, licence à 35 …), et j’ai travaillé dans de multiples domaines d’activité comme l’édition, la grande distribution, le gros électroménager, les papiers peints de luxe et l’immobilier en qualité de cadre dirigeant (gestion et stratégie d’entreprise TPE/PME) avec un domaine de compétences spécifique à savoir la création, mise en place ou réorganisation d’une entreprise ou d’un service.
J’ai eu le plaisir d’être recrutée avant et pour la création du FFIP, l’aïeul du Fichier Amepi. Une très belle aventure au poste de Secrétaire Générale, de belles rencontres et une collaboration de plus de 12 années avec tous les leaders et plus grands acteurs du marché pour en citer quelques-uns : Bernard Grech (Orpi), Alain Lieutaud (Unis), Bernard Cadeau (Orpi), Hervé Bléry (Century 21), Eric Allouche (Era), Guy Hoquet (himself), Yann Jehanno (Laforêt), Alain Duffoux (SNPI), Jean-François Buet (Fnaim) etc. Et bien évidemment, Pierre-Arnaud Mazzanti, qui nous a rejoints pendant plusieurs années en tant que Directeur du Développement avant qu’il fonde The Door Man !
J’ai quitté le Fichier AMEPI pour créer mon entreprise de Consulting en Gestion de Patrimoine et Conseils en Investissements Financiers et j’ai rejoint un réseau de mandataires organisé en marketing de réseau.

Vous avez récemment rejoint le réseau national immobilier THE DOOR MAN en tant que Concessionnaire Exclusif du département de l’Ille et Vilaine, qu’est ce qui a motivé ce choix ?

En premier lieu, une femme et amie, Jennifer Mora. Jennifer est franchisée du réseau chez IN&FI Crédits.
Nous nous sommes rencontrées à la création de mon entreprise, lors d’un stage de formation. Nous avons immédiatement sympathisé et nous collaborons depuis lors, puisque je suis un de ces apporteurs d’affaires.
In&Fi Crédits est une filiale du groupe BGI qui développe également le réseau The Door Man. Jennifer est une entrepreneuse avisée. Elle a immédiatement été séduite par la création d’une concession THE DOOR MAN en Ille & Vilaine.
Après avoir étudié de son côté, et « en toute discrétion », la faisabilité du projet, à la faveur d’un diner elle m’a proposé une association. Il faut aussi savoir qu’en plaisantant, quelques mois avant, je lui avais fait part du plaisir que j’avais eu à découvrir sa belle région, que je me verrais bien m’y installer et nous étions d’accord sur le plaisir que nous avions à travailler ensemble. Elle m’avait prise à mon propre jeu !
En second lieu, le concept de The Door Man : le secteur de l’immobilier, le parcours unique 100% digitalisé, les concessions qui sont départementales, l’accent mis sur le mandat exclusif partagé et bien sûr le concept en marketing de réseau.
Je suivais depuis sa création de ce réseau, Pierre-Arnaud étant le co-fondateur, avec Pascal Beuvelet, que je n’avais pas encore le plaisir de connaitre.
Pour moi, tous les leviers sont réunis au sein d’un seul et même réseau : la modernité, les outils digitaux, le fait de travailler en réseau de mandataires, le levier formidable du MLM mais aussi et surtout le mandat exclusif partagé. Enfin, le fait que Pierre Arnaud soit aux manettes opérationnelles, car au fichier AMEPI nous partagions déjà notre vision du métier de l’immobilier et les mêmes valeurs humaines.

Selon vous, quels sont les atouts majeurs du réseau THE DOOR MAN face à ses concurrents ?

Personnellement, je parlerai de confrères plutôt que de concurrents ! Je suis convaincue que le marché du Particulier Au Particulier est le seul et unique concurrent avec ses 40% de parts de marché de la transaction immobilière. Je pense que le modèle économique des agences vitrées a muté et que c’est entre autres pour cette raison qu’on a vu émerger ces 20 dernières années les réseaux d’agents mandataires : les charges de structure lourdes, les problèmes de gestion du personnel salarié etc.
Ce n’est pas anodin le fait que ce nouveau modèle prenne de plus en plus de place sur le marché et que les agents mandataires soient devenus des acteurs à part entière. Je trouve que les fondateurs de THE DOOR MAN ont su réunir les forces des uns et des autres sans plus aucune bataille « de clocher » ou politiques, batailles qui sclérosent une situation et ralentissent, voire, rendent impossible, un virage qui doit nécessairement être pris.
La place qu’a pris Internet, la réalité augmentée, toutes les technologies qui sont maintenant nomades ont modifié notre vie au quotidien, le paysage immobilier et les méthodes de travail.
Le professionnel reste et doit rester incontournable avec son savoir-faire, sa connaissance et sa maîtrise du marché, dans le respect de la législation en vigueur, tout autant de compétences au service des clients, j’insiste sur ce point, au service, donc des vendeurs comme acquéreurs et gage de sécurisation et des meilleures conditions de la transaction engagée.
Mais être professionnel ne signifie pas pour autant avoir un pas de porte de 20 mètres linéaires et une vitrine ! Pour preuve, les nouveaux acteurs en étage ou sans bureau ni agence, et aussi les agences vitrées qui font de plus en plus appel à des agents mandataires plutôt qu’à des négociateurs salariés !
Un Concessionnaire TDM c’est prioritairement un chef d’entreprise qui développe un réseau d’Agents Mandataires en Immobiliers (AMI) avec des coûts de fonctionnement réduits et maitrisés. Nous bénéficions d’une sectorisation géographique exclusive.
Concessionnaire je m’appuie sur des Agents MASTERS en charge de l’animation des conseillers immobiliers qu’ils recrutent.
Chez The Door Man nos outils sont intégralement digitalisés, et puis surtout nous disposons du mandat exclusif PREMIUM 1OO % partagé qui est un extraordinaire moyen de conquête commerciale.
J’ajouterai une tête de réseau réactive et à l’écoute du terrain, qui construit et fait évoluer les outils en fonction des remontées du terrain et non avec une vision empirique du haut de sa tour d’ivoire.
Le réseau TDM développe un formidable ADN !